La Roumanie

Située à la même latitude que la France, sur le même parallèle (45°)que Bordeaux, Bourgogne, Le Piémont, jouissant d’une climatologie très variée et de sols de structures différentes, une partie de la Roumanie confère une très grande diversité qui favorise la culture de la vigne.

La viticulture y est connue depuis plus de 4000 ans.

Les vins Dacs, très « racés », étaient très prisés des Empires Austro-Hongrois, Russes et Polonais, raison pour laquelle les vins roumains étaient exonérés de taxes douanières. A l’époque pré-romaine et romaine le vin de Roumanie, ou « Dacia », était tellement apprécié que le Grand Prêtre Deceneu a conseillé au roi Dace Burebista, au 1ersiècle av. J.-C., de détruire toute vigne sur le territoire du pays, afin d’arrêter les invasions des peuples migrateurs.

Cela n’a pas éteint la culture du vin qui du temps de la domination romaine a connu une renaissance en se développant sous la bénédiction climatique et géologique du pays.

Aujourd’hui la Roumanie compte parmi les 10 plus grands pays producteurs de vin du monde, avec une surface viticole d’env. 270’000 Ha et un assortiment de variétés de raisin autochtones et étrangères jouissant d’importantes vertus œnologiques. On trouve des vignobles quasiment partout dans le pays, et dans le milieu campagnard quasiment chaque foyer produit son propre vin.

Actuellement, la renaissance du vignoble roumain passe par une reconversion avec un vignoble majoritairement rouge sur des cépages importés et également autochtones typiquement roumains.

Depuis lors, de très nombreux investisseurs étrangers, Allemands, Autrichiens, Italiens, Britanniques, ont repris des vignobles dans les 8 principales régions de production, qui regroupent 50 appellations.

Les 270’000 Ha de l’actuel vignoble produisent 6.5 millions d’hectolitres dont la moitié environ sont des vins de qualité.

Un patrimoine génétique d’anciens cépages autochtones, témoin d’une grande tradition œnologique, ajouté aux différents cépages importés, contribuent à assurer l’avenir qualitatif des vins roumains.

Les plus connus de ces vins sont : Babeasca Neagra (La dame noire), Braghina, Crâmposie, Feteasca Neagra (La fille noire), Feteasca Alba (La fille blanche), Busuioaca de Bohotin, Grasa de Cotnari, Iordana, Tamâioasa Româneasca, Zghihara, etc.

D’apres M. le Dr Pusca les plus anciens cépages de Roumanie qui ont plus de 2000 ans sont :

  • le Grasa de Cotnari, originaire de Transylvanie, qui s’est déplacé et se trouve désormais sur la zone nord-est de la Roumanie, en Cotnari-Moldavie. Ce cépage très proche du Fürmint de Tokajest très sensible à une pourriture noble, ce qui convient très bien à l’élaboration de vins liquoreux ;
  • le Feteasca Neagraqui a vu le jour dans la région de Moldavieentre les Carpates et le Nistre. De nos jours, ce cépage occupe la totalité des vignobles péri-Carpates.

C’est un cépage vigoureux qui peut produire, selon les sols, les climats et les vinifications, des vins de très charpentés à très légers. Sa noblesse peut aisément se comparer à celle du Pinot Noir.

Les qualités des vins roumains leur permettent de concourir avec tous les vins du monde. Le grand nombre de médailles obtenues dans beaucoup de compétitions mondiales le prouve.

La Roumanie produit des vins pétillants, mousseux et d’autres boissons à base de vins.

Phone: +41 (0) 78 856 38 61
Fax: +41 (0) 78 856 38 61
Rue du Trésor 11
2000 Neuchâtel, Suisse